Présenté à la Faculté des études supérieures de l'Université Laval dans le cadre du programme de la maîtrise interdisciplinaire en art.

 

La dormeuse 

Corpus S1-11 (version bêta 1.2) 

Une sculpture mécatronique relationnelle 

 

2014

Essai

74 pages

Introduction

Dans cet essai, je m’intéresse, dans une démarche poïétique, à comment je me suis approprié différentes technologies mécaniques et numériques comme matériaux d’expression et aux stratégies mises en place pour y parvenir. 

Dans un premier temps, pour mieux situer mon travail actuel et saisir les actions que je pose aujourd’hui à travers cet essai, je crois pertinent de faire un retour sur les transformations de mon processus créatif. Comment ma perception de l’objet « art » a évolué depuis vingt ans et comment, dans ma pratique, s’est effectué le passage de l’objet d’art plus traditionnel dans sa mise en rapport aux participants, l’oeuvre placée sur le mur au lien plutôt passif avec le regardeur, à l’objet sculptural robotisé qui engage nos corps dans une relation beaucoup plus dynamique.