2017

Points de rencontre

Installation sculpturale lumineuse et interactive 

Aluminium, polycarbonate, gazon synthétique,

dispositifs électroniques et lumineux / 

 

Section est : H 427 / L 163 / P 264 cm

Section ouest : H 427 / L 163 / P 254 cm

Complexe de soccer Honco , Charny, Lévis

Politique d'intégration des arts à l'architecture, Ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Résumé

Le point, une forme ronde qui concentre et focalise. Le concept de l’oeuvre a été élaboré autour de cette idée du point comme un élément d’action où tout commence et tout peut arriver.  Les immenses terrains constituent aussi des points de rencontre qui engagent des relations sportives et sociales. 

Dans l’oeuvre, deux imposantes structures en aluminium ponctuent l’espace à chaque extrémité d'une passerelle et marquent leur présence par des éléments lumineux. 

À travers ces structures, du gazon synthétique enrichit la forme par sa verdure et sa texture. Ce gazon, sur lequel les joueurs s’activent, incarne dans l’oeuvre le côté aérien du sport et l’agilité des joueurs qui semble déjouer la gravité. Il y a ici un jeu de transposition de matière et d’espace (...)

La passerelle a de particulier qu’elle nous positionne pour observer les joueurs. Elle rappelle le quai d’une gare à partir duquel s’amorce un voyage. C’est avec cette idée de mobilité que j’ai construit l’oeuvre qui propose des éléments de signalisation, comme des points de repère qui guident les voyageurs et qui sont, dans le présent contexte, les spectateurs. 

Dès notre entrée sur la passerelle, un premier élément interactif s'anime. 

Le second élément, à près de cent pieds du premier, propose un large pictogramme animé représentant un joueur de soccer et d’autres éléments circulaires. Cette fois, les ronds verts lumineux deviennent un ballon qui s’anime selon le niveau sonore de l’environnement.

Avec « Points de rencontre », je me suis inspiré de la dynamique particulière qui se dégage entre les joueurs sur le terrain et les spectateurs. 

Le spectateur ne fait pas qu’être témoin de l’action, mais la supporte. Il amplifie, par ses réactions sonores, les bons comme les mauvais coups. 

Dans le segment ouest de l’oeuvre, question de représenter cette dynamique et en m’inspirant de pictogrammes sportifs, j’ai dessiné un joueur de soccer avec un ballon. J’ai animé ce personnage dans l’esthétique des jeux vidéo des années 1980. Un dispositif électronique vient capter l’intensité sonore de l’environnement et en active l’animation programmée.