2019

Ensemble5

Sculpture murale cinétique et participative /

Aluminium, acier inoxydable, miroir convexe, acrylique, nylon, impression numérique sur acrylique et dispositifs mécaniques /

H 182 / L 1046 / P 14 cm

 

École secondaire St-Charles, 24 rue St-Georges, St-Charles-de-Bellechasse (Québec) 

Politique d'intégration des arts à l'architecture, Ministère de la Culture et des Communications du Québec.

Résumé

« Ensemble5 » est une oeuvre murale cinétique qui invite à la participation et à l’exploration par le toucher. Une oeuvre instrument, qui avec ses trois interfaces intrigantes, attise la curiosité. 

L’oeuvre se déploie en trois sections sur l’ensemble du mur. À travers elles, cinq formes circulaires en aluminium se répondent et se superposent. Dans un jeu de couleurs argent et vert, elles révèlent une succession de motifs de mains découpés dans la matière, telles des floraisons fractales. De longs tubes viennent s’y greffer comme des ramifications végétales qui s’unissent. 

Avec « Ensemble5 » la main symbolise la présence au monde et l’affirmation de soi, l’être singulier. En se démultipliant dans les larges cercles d’aluminium, l’inflorescence propose des ensembles, des groupes et l’esprit d’équipe. 

La lecture horizontale de l’oeuvre propose un cheminement dans le temps qui, comme le parcours académique, génère des transformations personnelles et sociales. 

Les cinq éléments circulaires rappellent les années du secondaire qui se succèdent et durant lesquelles se construisent peu à peu l’identité et la reconnaissance de soi par les pairs. 

Dans l’oeuvre, la main se déploie dans sa représentation formelle, mais aussi dans des gestes concrets. Chacune des sections de l’oeuvre intègre un dispositif rotatif, une interface physique qui sollicitent la participation. 

Deux boutons rotatifs de 30 cm de diamètre permettent au participant de faire défiler, à travers l’oeuvre, une suite de couleurs qui s’inspirent du cercle chromatique et de la psychologie des couleurs. Défilant à travers une ouverture en croissant de lune, les couleurs transforment continuellement l’image de l’oeuvre. Quand le participant tourne le bouton, il exprime en quelque sorte ses propres couleurs. 

En avant plan au centre de l’oeuvre, se trouve un large cercle argenté monté sur un roulement à billes de près d’un mètre de diamètre. Pouvant être tourné par les participants, il confère à l’oeuvre un dynamisme accru et percutant. 

 
Conception